Potentialités du développement de la région du Sud-ouest : Des ressources naturelles, culturelles et humaines aussi riches que diversifiées mais hélas peu valorisées !

Sous le leadership du Gouverneur de la région du Sud-Ouest, M. Emmanuel Zongo, s’est ténue une conférence publique sur les potentialités du développement de la région le 15 juillet 2021 à Gaoua. L’objectif de la rencontre était que les forces vives de la région lieu des quatre points du Faso, fédèrent leurs forces afin d’impulser au mieux son développement. Communications et échanges ont permis aux participants de passer au peigne fin les richesses de la localité. C’est ainsi que dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage de l’environnement et de l’eau en passant par la culture des habitants, le relief , le climat et l’or il est ressortit que la région du Sud-ouest regorge de toutes les richesses du Burkina Faso.

 

Selon la Directrice Régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme du Sud-Ouest, madame Séraphine SOME/MILLOGO l’une des communicatrices du jour «  En matière de culture, d’arts et de tourisme la région dispose de tout. Le potentiel existe et est riche et diversifié. Le problème fondamental c’est moins l’existant que la valorisation des ressources disponibles  ». Pour elle malgré le modernisme, les populations du Sud-Ouest que sont les lobi, les Dagara, les Birifor, les Djan, les Gan, les Pougouli et les Thuni sont restés attachés à leurs cultures, qu’elles vivent au quotidien à travers, les événements sociaux, les coutumes et traditions, les habitudes vestimentaires, alimentaires, les danses, la gastronomie, les jeux, les mythes.Séraphine SOME a indiqué qu’au niveau du patrimoine culturel matériel, la région du Sud-Ouest regorge de sites archéologiques, historiques, des lieux sacrés, de biens architecturaux, de cours d’eau sacrés, des forêts, des collines, des montagnes, des grottes, des marchés traditionnels, des monuments, deux (2) musées, l’un à Dano et l’autre à Gaoua et un site emblématique, à savoir « Les Ruines de Loropéni » classé Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009.

En plus de cette diversité culturelle, la directrice régionale de la culture des Arts et du Tourisme du Sud-ouest dans son exposé a signifié que la région est caractérisée d’un relief très accidenté, d’une pluviométrie très abondante, et d’un climat doux d’une température comprend entre 21 et 32° favorisant ainsi un tourisme de découverte et de vision. De même, le couvert végétal est très diversifié avec des forêts, des espèces animales permettant l’écotourisme et l’agrotourisme at-elle indiqué. La position physique de la région frontalière à deux pays en l’occurrence la Côte d’Ivoire et le Ghana rend possible l’organisation de circuit international de tourisme accueillant les sites des trois pays.

Pour Emmanuel Zongo, gouverneur de la région, ces richesses en ressources naturelles culturelles et humaines de la région méritent d’être valorisées pour booster le développement du sud-Ouest. Selon lui, cela ne peut être fait que grâce à l’union des fils et filles du Sud-Ouest d’où l’organisation de cette rencontre qui se fera tous les deux ans avec un comité de suivi composé de toutes les organisations de la région selon le communiqué final.

Avant cette conférence, il faut noter qu’au paravent il y avait le forum sur le développement du Sud-ouest et un groupe de réflexion des aînés qui sont des cadres de concertation pour le développement de la région.

Saâhar-Iyaon Somé Bekuoné

 

 

 

Partager sur 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *