15 août 2021 à Disshin : Ambiance à jour J-2

A deux jours de la célébration de la fête de l’assomption à Disshin, l’équipe de FasoMania a effectué une ballade dans la ville afin de vous faire vivre quelque peu l’ambiance qui y règne. Des sites d’animations aux commerces diverses, chaque acteur s’attèle à attirer le maximum de festivaliers. Au niveau des autorités de la commune, des mesures sécuritaires et des consignes ont été prises pour que la fête se déroule dans de bonnes conditions.

Du constat d’usage

Ce vendredi 13 aout 2021, c’est sous une pluie à fines gouttelettes que se sont réveillés les habitants de Disshin. Tout comme l’aube précédente, les festivaliers ont été privés d’électricité jusqu’à 10h 30. Panne technique, baisse de tension dû aux appareils de sonorisation grand public installés çà et là pour la fête ou effets de chauves-souris comme l’avaient souligné les responsables de la nationale d’électricité pour justifier les délestages à répétition pendant cette saison pluvieuse dans la localité,  sont les questions que plus d’un habitant se posent. Les chambres  d’hôtels et auberges sont toutes occupées, plus de place pour ceux qui n’ont pas fait la réservation.  Au niveau de la gare de cette commune, le nombre de véhicules qui vont et viennent a accru de même que celui du trafic. La circulation est devenue plus dense que d’habitude. Le marché et les différentes rues sont bondés de monde.   Fagot de bois, légumes frais, volailles, viande bouillie sont entre autres commerces sur le plan local que l’on peut voir exposé au marché.

Aux abords de la route nationale numéro 22 qu’est la plus grande voie de Disshin et la seule bitumée, sont installés les festivaliers de la localité et surtout venus des quatre coins du Burkina Faso et d’autres pays pour proposer leurs articles. Devant les caves de boissons, sont entrelacées les caisses de boissons, l’intérieur étant petit pour contenir toute la quantité commandée.

Des sites d’animation grand-public

A l’espace Tatolè (terrain jouxtant le bar Tatolè en face de l’église catholique), le décor est planté depuis le lundi 9 août  avec des projections de films documentaires sur la fête. Les prestations d’artistes musiciens, compétitions, contes sont au programmes sur cet espace. Benoît Somé, organisateur en chef, rassure que tout est fait en sorte que les festivaliers soient satisfaits en matière de places assises, de spectacle et de restauration pendant toute la durée des festivités.

Le Bar Tatolè, c’est là-bas que va se dérouler le 14 août, un concert de l’artiste petit Jésus avec comme artiste invité, Nama Jacky, Kiémpoké de la Côte d’Ivoire et bien d’autres artistes du sud-ouest et d’ailleurs.

Ces jours ci, l’Eglise catholique sainte Thérèse de l’enfant Jésus a une ambiance particulière, mariage pour les uns, répétitions pour les autres.

A l’espace Baa Bulé Bar, situé à la sortie de Disshin direction frontière du Ghana se trouve le site du Festival de la Culture Dagara (FESCUDA). Là-bas également se dérouleront des compétitions, des prestations d’artistes musiciens et une promotion de bière. Il y a une rue marchande où sont proposés des mets de la communauté de la communauté Dagara et environnante. Pour le Sylvestre Poda, président du comité d’organisation du festival, tout est fin prêt, le décor est planté et les activités ont bien démarré la nuit du 12 août par les compétions qui se poursuivront le 13, et le 14 pour la proclamation des résultats. A la question de savoir pourquoi avoir associé le FESCUDA aux festivités de 15 août Sylvestre Poda répond : « Nous avons constaté que la ferveur de la fête avait baissé, et le bain culturel d’alors tendait à disparaitre voilà pourquoi cette idée de joindre le FESCUDA aux festivités de 15 août ». A cet espace, est installé le podium sur lequel sont annoncés les artistes musiciens, Floby, Kayawoto, Miss Tanyan, Abesig, Caromé et bien d’autres.

Des consignes de la fête

Suivant le préfet du département Simplice Nabi, les autorités départementales et communales ont eu des concertations avec les agents de sécurité notamment la gendarmerie et la Police pour que tout se passe bien sur le plan sécuritaire.   De ce fait, il demande aux festivaliers de bien vouloir respecter les consignes que donneront les agents de la sécurité.

Le maire Zoumènir Dimitri Dabiré quant à lui a fait deux communiqués selon lesquels des parkings sont dégagés aux deux entrées de la ville pour accueillir les engins à quatre et à eux roues pour une bonne fluidité de la circulation.

Selon ces mêmes communiqués, les occupants d’espaces pour une activité de spectacle ou de vente doit faire l’objet de demande au préalablement déposé à la mairie.

A deux jours de la fête, fort de ce constat le peu que l’on peut dire, c’est que les préparatifs vont bon train et que les festivaliers ont une multitude de choix de sites, de spectacles et d’articles à cette fête d’origine mariale qui est devenue un grand rendez-vous de retour aux sources.

Saâhar-Iyaon Somé Békuoné

Partager sur 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *